Remplacer le groupe de sécurité

Votre groupe de sécurité coule trop régulièrement ? Faites appel à Soch

En contactant Soch, vous êtes accompagné de A à Z lors du changement de votre groupe de sécurité. Nos plombiers qualifiés sont à votre disposition et répondent à toutes vos questions pour changer votre groupe de sécurité. Ils seront à même d’établir un devis personnalisé et gratuit selon vos besoins.

Comment ça marche notre service ?
Décrire votre besoin

Décrivez-nous votre besoin en quelques clics

Un chargé de travaux en train de réaliser un devis d'installation
Devis claire et gratuit

Obtenez votre devis personnalisé sans surprise

Prendre RDV

Choisissez un RDV, Soch trouve le technicien disponible pour vous

On s'occupe de tout

Notre technicien qualifié se déplace chez vous pour l’intervention

Le remplacement de groupe de sécurité en un coup d’oeil

Qu’est-ce c’est qu’un groupe de sécurité du ballon d’eau chaude ?

Le groupe de sécurité du ballon électrique est un organe obligatoire qui sert à maintenir la pression intérieure de celui-ci inférieure à 7 bars.

Le groupe de sécurité regroupe quatres fonctions principales :

caret right iconLa protection du ballon contre les excès de pression
caret right iconL’isolation du ballon du circuit d’alimentation en eau froide
caret right iconL’interdiction du retour d’eau chaude dans le circuit froid
caret right iconLa vidange du ballon lorsque cela nécessaire.

Il est placé directement sur l’arrivée d’eau froide et est composé de trois éléments distincts :

caret right iconUne soupape de sécurité réglée à 7 bars
caret right iconUn robinet d’arrêt pour couper l’arrivée d’eau froide
caret right iconUn clapet antiretour bloquant les remontées d’eau chaude dans le réseau d’eau froide.

Les groupes de sécurité ont deux apparences différentes même si elle remplissent a pioriri des fonctions identiques  :

caret right iconLes groupes de sécurité droits : cette forme est classique avec une admission d’eau froide   arrivant à l’horizontale. Le filetage sur lequel le groupe de sécurité se visse en bas du chauffe-eau est vertical et aligné avec la sortie de vidange.
caret right iconLes groupes de sécurité coudés : ce type se monte sur un chauffe-eau installé à l’horizontale et dont les connexions se situent sur le côté. Ici, le filetage destiné à être vissé sur l’entrée d’eau froide du chauffe-eau forme un coude par rapport à celle-ci et à la sortie de vidange.

Quand est-ce je dois remplacer le groupe de sécurité de mon ballon électrique?

Un groupe de sécurité de chauffe-eau peut être défaillant et ne plus fonctionner correctement pour différentes raisons :

caret right iconTrop de pression dans la cuve
caret right iconTrop de pression au niveau de l’installation de plomberie
caret right iconUne défaillance au niveau même de la soupape de sécurité.

Si vous constatez des fuites récurrentes à différents moments de la journée, c’est le signe d’un problème hydraulique qu’il ne faut pas négliger. S’il s’agit de fuites nocturnes qui apparaissent systématiquement aux mêmes moments, c’est normal. En effet, la chauffe de l’eau se fait la nuit et provoque ainsi un surplus d’eau liée à l’augmentation de température. Il n’est pas toujours facile d’évaluer ce qu’il en est. Un professionnel qualifié sera en mesure de vous confirmer exactement de quoi il ressort.

Pour un changement de groupe de sécurité adapté à votre système et à votre installation initiale, Soch met à votre disposition des plombiers qualifiés pour un travail de qualité.

Pourquoi faire appel aux services de Soch ?

L’intervention d’un plombier qualifé de Soch pour changer votre groupe de sécurité de votre ballon d’eau chaude, qu’il soit à gaz ou électrique, est gage d’une installation maîtrisée et établie dans le respect de toutes les normes de sécurité. Avant l’intervention, nos conseillers spécialisés vous guideront dans la sélection de votre groupe de sécurité. Celui-ci ne se choisit en effet, pas au hasard : il doit se faire en fonction de différents critères :

caret right iconDu positionnement de votre ballon : vertical ou horizontal
caret right iconDe son emplacement : espace encaissé, coffre…
caret right iconDe votre budget, même si ce n’est pas une pièce particulièrement onéreuse
caret right iconMais surtout, du niveau de dureté de votre eau.

Puisque la soupape dans le groupe de sécurité y est en contact permanent, la dureté de l’eau joue un rôle important . Voici ce qu’il en est généralement:

caret right iconPour une eau dépourvue de calcaire : optez pour un groupe standard (laiton)
caret right iconPour une eau dure en calcaire : choisissez un groupe en téflon
caret right iconPour une eau agressive : préférez plutôt un groupe en inox.

N’attendez plus et faites appel à Soch pour vos projets d’installations ou de rénovation intérieure. Etre accompagné par Soch vous assurera une sécurité et une expertise optimales. Vous déterminerez alors, vos besoins pour un remplacement adapté.

Ce qui est inclus dans l’offre : Installation d’un groupe de sécurité

Lorsqu’un plombier de Soch intervient pour un changement de groupe de sécurité, la prestation inclut :

caret right iconLa dépose de votre ancien groupe
caret right iconLa pose d’un siphon de groupe de sécurité (par exemple le kit de sécurité de la gamme SECURI’KITS avec son siphon encliquable).

À titre indicatif, l’ordre de prix pour le changement d’un groupe de sécurité d’un chauffe-eau à gaz ou électrique est d’environ 140 € TTC* pour un remplacement dans un foyer toulousain.

Ce prix comprend :

caret right iconLa main d’œuvre
caret right iconLe matériel fourni
caret right iconLe déplacement de l’artisan qualifié.

*Le prix est donné à titre indicatif. Celui-ci peut différer en fonction de la zone géographique, de la difficulté du chantier et du niveau de gamme des équipements.

FAQ – Ballon d’eau chaude électrique / Chauffe eau à gaz

Un chauffe-eau consomme beaucoup d’énergie : environ 15 % à 20 % de l’énergie d’une maison. Pourtant, il est possible de réduire sa facture d’électricité facilement et sans sacrifier son confort.

L’avantage du chauffe-eau est que l’on peut régler sa température : on peut donc choisir à quelle température on veut faire chauffer l’eau. Pour les modèles à gaz, on peut baisser la température jusqu’à 49 °C ou se mettre en position « médium » ; une température inférieure favoriserait la prolifération de bactéries comme la légionellose. Pour les chauffe-eau électriques, la température minimale doit être de 60 °C.

Par ailleurs, en isolant votre chauffe-eau avec des couvertures isolantes, vous diminuerez sensiblement ses pertes de chaleur. Ainsi, votre chauffe-eau ne se remettra pas en marche quand la température de l’eau aura diminué. Le prix d’une couverture isolante coûte une cinquantaine d’euros, mais varie en fonction de sa taille.

Il faut aussi régulièrement faire entretenir votre chauffe-eau pour contrôler le dépôt de tartre : en effet, le tartre qui se dépose sur les résistances électriques rallonge le temps de chauffage de l’eau et utilise donc plus d’électricité. Il faut également vidanger votre chauffe-eau tous les 2 ans ou 3 ans.

De plus, pour diminuer sensiblement votre facture d’électricité, vous pouvez souscrire un abonnement EDF « heures creuses ». Ces heures creuses sont des plages horaires de 8 h, variables selon les régions. Si vous souscrivez ce type de contrat, il faudra équiper votre chauffe-eau d’un contacteur jour/nuit pour permettre les passages des heures pleines aux heures creuses.

Le ballon-tampon (ou ballon de stockage) est un réservoir placé entre la PAC et le système de chauffage et qui permet de stocker l’eau chaude pour réduire le nombre de démarrages de la PAC. Il existe des technologies qui permettent de faire fonctionner une pompe à chaleur sans ballon-tampon. En revanche, cet équipement s’impose lorsque votre PAC fonctionne avec des radiateurs, est mixte (par exemple, des planchers chauffants et des radiateurs), ou est couplée à une relève de chaudière qui, lorsque les températures extérieures baissent, vient épauler votre PAC. C’est également le cas lorsque la PAC est couplée à un plancher chauffant avec une régulation pièce par pièce, gérée par des thermostats agissant sur des servomoteurs (moteur à courant continu capable d’atteindre des valeurs présélectionnées et de les maintenir) ou des électrovannes (dispositif qui permet d’autoriser ou d’interrompre la circulation d’un fluide ou d’un gaz dans
un circuit).
Ces deux systèmes ont pour fonction de diminuer le débit, voire de l’arrêter. Un plancher chauffant dont la régulation se fait manuellement peut cependant se passer d’un ballon-tampon.

Garder son chauffeeau en bon état de fonctionnement, c’est l’assurance d’un bon usage de votre appareil et d’économies sur votre facture d’énergie. Un chauffe-eau demande peu d’entretien, mais il convient de savoir faire sa vidange et son détartrage. L’entretien annuel par un chauffagiste n’est pas obligatoire pour un chauffe eau électrique, cependant, c’est le cas pour un chauffe-eau à gaz.

Actuellement, le solaire et le chauffe-eau thermodynamique bénéficient d’un dégrèvement d’impôts, et ce sont les équipements les moins énergivores. Néanmoins, Il existe des chauffe-eau instantanés compatibles avec le solaire et qui prennent le relais dès que l’eau n’est plus assez chaude. enfin, pour un petit budget ou un remplacement, je conseille de l’électrique. Et pour du neuf ou une rénovation, il est préférable d’opter pour un chauffeeau solaire ou thermodynamique.